Les classes participantes s’engagent à préparer, au cours de l’année, un spectacle et à tout faire pour que, sur cette durée, il soit source d’apprentissages, de progrès, de motivation et de plaisir.

  • Ce spectacle peut être une création ou une adaptation d’un texte existant. Tous les domaines des arts de la scène peuvent être explorés (théâtre, chant, musique, danse, cirque, marionnettes, …)
  • La durée du spectacle ne doit pas excéder 45 minutes.
  • Il doit pouvoir s’adapter à l’espace scénique disponible (approximativement ouverture 7 m, profondeur 5 m et hauteur 4 m ; coulisses et entrées en fond de scène ; possibilité de préparer un plan lumière et de diffuser une musique).
  • Sa mise en place doit être simple et peut éventuellement être assurée par des enfants. La préparation des acteurs (costumes, maquillages, échauffement, relaxation… doit pouvoir se faire dans le temps d’un spectacle, à savoir environ 45 minutes).
  • Chaque classe s’engage à tenir les autres écoles au courant de l’évolution de son travail par le biais d’un bulletin de liaison : « Côté Cour » (au moins 3 numéros dans l’année). Elle s'engage également à communiquer, en respectant les délais, les informations nécessaires à l'organisation de la rencontre (résumés, durées, demandes des classes organisatrices…).
  • Chaque classe devra présenter son spectacle à plusieurs reprises devant les élèves d’autres classes et une ou deux fois en public (en soirée et le dernier jour). Lors des séances scolaires, elle devra également accepter de répondre, en fin de représentation, aux questions des spectateurs.
  • Chaque classe sera spectatrice des spectacles des autres classes, sans aucun esprit de comparaison ou de compétition. La richesse des rencontres tiendra dans les échanges en fin de spectacle ou entre les représentations.
  • Chaque classe pourra assister à des spectacle invités (troupe professionnelle, ateliers jeunes…) pendant la durée du festival.
  • Chaque enseignant s'engage à participer autant que possible à la mise en place d'un collectif visant à la mutualisation des compétences et des moyens : il pourra également faire appel aux autres membres de l'équipe, aux conseillers pédagogiques spécialisés, aux techniciens et artistes intervenant auprès du festival.
  • Chaque enseignant s’engage à s’impliquer dans l’organisation matérielle en amont et durant toute la semaine du Festival (avec l’aide possible et souhaitable de parents d’élèves de son école).

 

Il faudra donc se déplacer (3 ou 4 fois) à Les Avenières, louer des chapiteaux et du matériel de scène, s’assurer la présence de régisseurs, trouver des troupes ou des personnes qui assureront un spectacle, des ateliers et l‘animation du dernier jour (ateliers ouverts au public)… tout cela coûte de l’argent ! Chaque classe s’engage à faire de son mieux pour trouver l’argent et les personnes qui nous permettront de mener à bien ce projet.

La répartition des tâches aura lieu au cours des réunions de préparation.

L'adhésion à l'association Scène en Herbe est fixée à 5 € par école pour l'année. Elle est nécessaire à la participation au Festival.